19 septembre 2012

Arturo Gatti, le dernier round

COUVERTURE DU LIVREAUTEUR : Jacques Pothier

RÉSUMÉ : Arturo Gatti, Québécois sacré plusieurs fois champion du monde en boxe, a connu une fin tragique au Brésil dans des circonstances nébuleuses le 11 juillet 2009 à l'âge de 37 ans, Jacques Pothier signe la biographie du célèbre « Thunder ». L'auteur a recueilli minutieusement les confidences d'un nombre impressionnant de membres de l'entourage du boxeur et raconte sa vraie histoire, aussi touchante qu'incroyable. De son enfance à Montréal-Nord à la gloire dans les rings (deux fois champion du monde des super légers et autant chez les mi-moyens, 40 victoires, 9 défaites) à sa mort, l'auteur dépeint Arturo Gatti, le formidable et courageux boxeur, mais aussi l'homme, le mauvais garçon, ses démons et ses excès (l'alcool, la drogue, les femmes), ainsi que sa descente aux enfers. Un récit prenant, véridique. Un voyage fouillé dans le monde canadien et américain de la boxe.

Posté par BiblioESSD à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


08 juin 2012

Décès de Ray Bradbury

Ray BAUTEURradbury, l'un des plus grands auteurs de science-fiction, parmi les plus lus dans le monde, est décédé hier à l’âge de 91 ans. Le prolifique romancier, nouvelliste, essayiste a écrit plus de 600 nouvelles et une trentaine de romans dont le célèbre Fahrenheit 451, adapté au cinéma par François Truffaut en 1966. Dans ce livre, 451 degrés Fahrenheit est la température à laquelle le papier brûle. Dans une société future où la lecture est perçue comme un acte antisocial, les pompiers doivent détruire les livres. Une œuvre qui révèle l’inquiétude de Bradbury pour la survie de l’humanité dans une société superficielle et matérialiste.

L’auteur américain parlait souvent de son affection pour les bibliothèques, lieu qu’il a fréquenté dès ses 6 ans et qu’il lui a transmis la passion des livres et de l’imaginaire. Enfant, Ray Bradbury rêvait d’une seule chose : devenir écrivain et être publié. Ses débuts ont été difficiles puisque les éditeurs trouvaient sa prose « trop poétique ». Comme sa mère lui lisait Edgar Allan Poe quand il était petit, il était fasciné par le fantastique, les créatures surnaturelles, les vampires, les gargouilles, les momies et les fantômes.

À l’automne 1999, il est victime d’une attaque cérébrale, ce qui ne l’empêchera pas de publier De la poussière à la chair en 2002. Lors de la sortie de ce livre, il a parlé de son écriture dans une entrevue accordée au Figaro: « Tout ce que j'écris est un mystère. L'inspiration vient tous les jours quand je me réveille vers sept heures. C'est ce que j'appelle mon "petit théâtre matinal". […] Je ne rêve pas vraiment. Je ne suis pas complètement réveillé. Je flotte entre deux mondes. […] Quand on écrit, il faut tout mettre sur la table, tout ce que l'on ressent, même le stupide ou le ridicule. Et ce n'est que lorsque tout a jailli à l'air libre que l'on raconte une histoire, que l'on écrit un véritable livre. »

En plus de réaliser son rêve de publier, il a eu l’honneur d’avoir son étoile gravée sur le trottoir du célèbre Hollywood Boulevard à Los Angeles en 2002. Une légende s’éteint, mais son étoile continuera de briller.

Source : Revue Le Libraire

Posté par BiblioESSD à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,