23 avril 2013

Effacés : toxicité maximale (vol. 1)

COUVERTURE DU LIVRE

AUTEUR : Bertrand Puard 

RÉSUMÉ : Neil, seize ans, se réveille chez Mandragore, un médecin à la tête des Effacés, un groupe de jeunes justiciers orphelins cherchant à établir la vérité sur des affaires trop vite classées ou ignorées des autorités et dont l'existence a été officiellement effacée pour les protéger des assaillants de leurs parents respectifs, morts pour avoir découvert divers scandales. Le protecteur des Effacés informe donc Neil qu'ils ont simulé son suicide afin d'éviter qu'il se fasse tuer comme sa mère, qui aurait découvert un scandale à propos de détournements de fonds effectués par de hauts dirigeants de la banque suisse pour laquelle elle travaillait. Cette affaire toucherait directement l'adolescent puisqu'il détiendrait la clef menant aux documents consignant les découvertes de sa défunte mère. Mandragore propose donc à l'adolescent de joindre les rangs des Effacés afin de découvrir qui a ordonné la mort de sa mère et pourquoi. Selon les informations du médecin, le scandale aurait un lien avec un laboratoire pharmaceutique appartenant à un homme mégalomane qui projetterait de répandre un virus afin de faire de sa compagnie la plus puissance et la plus rentable du monde. Malgré le mystère entourant Mandragore, Neil accepte de devenir la nouvelle recrue du groupe. C'est ainsi qu'il prend part à sa première mission, intitulée Toxicité maximale. [SDM]